Accueil > Digital > Déjà deux ans de blogging !

Déjà deux ans de blogging !

Deux ans de blogging !

Deux ans de blogging !

Faut-il se lancer dans le blogging à titre personnel et/ou professionnel ? Cette activité a-t-elle encore un sens face à la concurrence du micro-blogging (Twitter ou Tumblr par exemple) ou des réseaux sociaux (Facebook ou Google+) ?. Il y a deux ans, j’ai répondu positivement à cette question en expliquant mes motivations dans un article que j’avais publié à ce moment-là. Curieusement je n’y détaille pas réellement mes motivations, mais plutôt les choix que j’ai faits en terme de nom de blog et de plateforme d’hébergement.

Quelles sont donc les réelles motivations pour bloguer ? Tout d’abord, c’est un excellent moyen de coucher sur le papier les réflexions que l’on peut avoir, et qui ne trouvent pas nécessairement de support d’expression. C’est ainsi que j’ai publié en 2011 plusieurs articles faisant suite à des lectures, des événements personnels ou encore à des analyses, qui n’auraient pas intéressé un support traditionnel déjà installé (journal, magazine ,etc). Ensuite, le fait de rédiger régulièrement des articles force à une discipline vertueuse : celle qui consiste à mettre de l’ordre dans ses idées. Ce qui s’accompagne du renoncement à se donner de bonnes excuses pour ne pas écrire, tel que le manque de temps ou le fait que d’autres ont déjà traité le sujet. Par ailleurs, le fait de bloguer régulièrement, qui plus est sous son propre nom, apporte une satisfaction pour l’égo qui est toujours agréable. L’expérience montre que c’est surtout en face à face que cette satisfaction se réalise. Je ne compte plus en effet le nombre de fois où des personnes me parlent d’un article qu’elles ont lu sur mon blog. Bon pour l’égo, et surtout bon pour entamer le dialogue ! Enfin le fait d’avoir pris le temps d’écrire un article sur un sujet en particulier, permet d’éviter d’avoir à se répéter : lorsqu’une personne souhaite échanger sur un sujet déjà traité sur le blog, il suffit en effet de lui renvoyer le lien vers l’article en question et d’approfondir ensuite la discussion. Gain de temps et d’efficacité fort appréciable !

L’année 2011 a donc été pour moi celle d’une plus grande régularité dans mes publications. J’ai déjà eu l’occasion de développer les vertus de cette régularité. Et sur le fond, les 37 articles (y compris celui-ci, contre 12 en 2010) que j’ai publiés se répartissent en cinq grands domaines :

Ces cinq domaines suffisent à eux seuls à nourrir un flux d’articles hebdomadaires. Et pourtant, les mois de mai, juin, juillet et août ont souffert d’un manque de régularité. Concernant le mois d’août, ce n’est pas bien grave vu que les lecteurs potentiels de mon blog sont en vacances. En revanche mai, juin et juillet ont bêtement souffert d’un manque de régularité préjudiciable au développement (et même au maintien) de l’audience. La période correspond pour moi à une surcharge d’activité, tant professionnelle que personnelle. Or les sujets ne manquaient pas ! Mais un article de blog, nécessite un minimum de temps de rédaction (de une à deux heures selon mon expérience). Parfois, pour une activité de loisir de ce type, le temps manque. Une alternative pourrait être de publier des articles plus courts, comme je le fais sur Google+ depuis quelques mois par exemple lorsque la lecture d’un article m’inspire un commentaire. Je me demande cependant si un blog est bien adapté pour ce type de publications réactives, et si cela n’entrainera pas à terme une dérive de la cohérence éditoriale.

L’année 2011 a aussi été celle de l’arrivée de Google+ grâce auquel je reçois désormais un important trafic indirect, du fait de l’amélioration du référencement naturel de mon blog. En effet, alors que jusqu’à fin août l’essentiel du trafic provenait de Twitter, la part des moteurs de recherches (et surtout les différentes moutures régionales de Google) dans les origines de trafic est aujourd’hui nettement supérieure aux autre sources de trafic. Je vais donc continuer de publier sur Google+ et a minima d’y relayer les articles que je publie sur mon blog.

Cette analyse du trafic m’a conduit à plonger un peu plus dans les outils proposés par WordPress. Or ces outils sont limités, et malheureusement je n’ai pas encore trouvé le moyen de connecter mon blog WordPress.com avec Google Analytics. Si vous savez comment faire, je suis preneur de vos conseils avisés ! Cela dit, à part ce point somme-toute assez mineur compte-tenu de l’audience modeste de mon blog, WordPress.com répond parfaitement à mes besoins. Peut-être n’ai-je pas encore découvert des fonctionnalités d’autres plateformes qui me seraient utiles ?

En conclusion, je dirais que cette deuxième année de blogging m’a apporté entière satisfaction. Et j’invite ceux qui se demandent s’ils sont prêts pour l’aventure, à se lancer ! J’en profite pour souhaiter tous mes vœux de bonheur pour 2012 aux lecteurs de ce blog. J’espère que nous aurons de multiples occasions d’échanger ensemble sur ce passionnant sujet qu’est Internet, les nouveaux usages qu’il rend possibles, les nouveaux services dont il permet le développement chaque jour  et plus généralement sur la digitalisation de notre société. Et si vous souhaitez me proposer des sujets à traiter, ne soyez pas timides !

Publicités
Catégories :Digital Étiquettes : , , , ,
  1. Camille
    25/12/2011 à 23:47

    Si tu veux utiliser Google Analytics pour suivre ton blog WordPress, il faut :
    1) que tu crées ton compte Google Analytics (si tu n’en possèdes pas déjà un)
    2) que tu insères le code Analytics dans le code html de ton blog : soit directement dans le thème dans l’emplacement dédié au code analytics, soit via l’utilisation d’un plugin
    Pour les explications détaillées : http://bit.ly/mfJCjI

    • 26/12/2011 à 11:10

      Merci Camille. En fait la procédure que tu proposes fonctionne avec un blog WordPress.org, hébergé en propre, et non avec un blog WordPress.com (ce qui est le cas de mon blog). C’est particulièrement agaçant et incompréhensible que WordPress et Google n’aie pas trouvé de solution technique sur ce point qui permette de répondre à la demande des bloggeurs, tout en respectant les contraintes de sécurité. J’en arrive à me demander si je ne vais pas devoir trouver un hébergeur et migrer mon blog sur sa plateforme. C’est un compromis à trouver sur l’utilisation du temps, entre opérations techniques et rédaction de contenu. Pour l’instant j’ai arbitré en faveur de la rédaction de contenu. Et je cherche d’autres raisons valables de quitter WordPress.com qui m’apporte entière satisfaction par ailleurs…

  2. 26/12/2011 à 09:49

    Salut Michael,

    Bravo pour ce bilan. Le regard sur soi est à faire, mais pas toujours facile.
    De mon coté, je suis d’accord que la régularité est le point majeur, après le contenu, et si difficile à tenir.
    Indépendamment de l’audience du site, j’ai trouvé que la différence est perceptible avec les gens entre ‘je pense que ce sujet…’ et ‘j’ai écrit un billet sur ce sujet’. Le fait de concrétiser même sur un support digital est fondamentale.

    Pour Google analytics sur wordpress.com version gratuite n’est pas possible (voir n.support.wordpress.com/stats/#additional-info). C’est possible sur wordpress.org, mais il faut un hébergement perso.

    A bientôt, félicitations pour ce blog et bon courage pour 2012.

    Frédéric

    • 26/12/2011 à 11:06

      Merci Frédéric. Concernant Google Analytics, je n’arrive pas à comprendre pourquoi ce n’est pas proposé sur WordPress.com ! Les raisons de sécurité évoquées par le support m’échappent…

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :